CHARGEMENT...

Dossier de presse

Observatoire des données au service du territoire

Les données bancaires
pour servir l'intérêt général

Les Banques Populaires ont une place particulière dans le développement économique de la France : créées il y a plus de 100 ans par des artisans et des commerçants, elles sont coopératives et le partenaire financier de plus de 41% des entreprises françaises. C'est dire leur intimité avec les acteurs du développement économique des territoires.

Aujourd'hui, les Banques Populaires et leur Fédération, en collaboration avec Natixis Payments, ont décidé d’aller plus loin en libérant et mettant à disposition des acteurs et décideurs locaux leurs données utiles à la création de richesse en régions. Et ceci dans un cadre éthique et responsable, et en les mettant à jour, quasiment en temps réel.

La maîtrise des données demeure un enjeu essentiel et les possibilités d'utilisation semblent vertigineuses compte tenu des analyses, des partages ou des croisements possibles. Plus de 1,2 milliard de transactions annuelles, effectuées par des porteurs de cartes bancaires depuis 2017, chez les 400 000 commerçants, artisans possédant un contrat d'acceptation monétique avec Banque Populaire, ont ainsi été analysées. Les données utilisées sont agrégées, anonymisées et indicées afin de garantir confidentialité et sécurité absolue. Résultat : nous avons, dans un premier cas d’usage, isolé et dressé un portrait du comportement économique des étrangers en France. Quelles sont leurs régions de visite favorites ? Comment leurs comportements évoluent dans le temps… ?

Les Anglais et les Allemands raffolent de la France, et particulièrement de la capitale. La clientèle étrangère n'a jamais été aussi présente en 2018. Elle aurait pu l'être probablement davantage sur la fin de l'année compte tenu de la conjoncture difficile, liée aux mouvements sociaux des Gilets jaunes. Cet enseignement, qui ressort de notre Observatoire des données au service du territoire, constitue un éclairage nouveau. Il résulte de notre démarche open data, entamée en 2017. Libérer ses données, c'est donner l'accès à l'information et la fiabiliser. Mieux encore : c'est donner la possibilité à chacun de les réutiliser, en favorisant l'émergence de projets et de nouvelles initiatives au bénéfice des territoires. C'est ainsi que les Banques Populaires conçoivent leur métier.

Par André Joffre
Président de la Banque Populaire du Sud
et de la Fédération Nationale des Banques Populaires

Dossier de presse
du 02/07/2019

Observatoire des données au service du territoire

Télécharger

Contact presse

Fédération Nationale
des Banques Populaires

76-78, avenue de France - 75013 Paris

Béatrice Vignon
Directrice de la communication
01 58 40 46 23
beatrice.vignon@fnbp.banquepopulaire.fr